Centre Saint Honoré Ponthieu
12 rue de Ponthieu, 75008 PARIS

Le site qui vous informe pour lutter contre les rides et le vieillissement Prendre rendez-vous en ligne

<

Traitement transpiration avec la toxine botulique


La toxine botulique permet également de traiter le transpiration excessive.

La toxine botulique permet également de traiter la transpiration excessive. Il s’agit là de l’une des fonctions de prédilection du Toxine botulique®.

Nous sommes tous confrontés, à un moment ou à un autre, à un problème de transpiration dont les origines peuvent être diverses : stress, chaleur, exercice physique… Cela peut être embarrassant car le volume de sueur produit peut varier selon les individus. Il existe aujourd’hui une solution simple et efficace. Certains vont transpirer de manière anormale et beaucoup trop abondante ce qui leur laissera des traces permanentes sur leurs vêtements. Se sentant alors gênés, ils vont s’exclure socialement. Il existe aujourd’hui une solution simple et efficace pour lutter contre la transpiration excessive chez l’homme comme chez la femme.

« Hyperhydrose » est le terme scientifique utilisé pour décrire la transpiration excessive. Celle-ci doit être identifiée par le médecin et représentée une réelle gêne pour le patient. La toxine botulique® est la seule solution permettant des résultats efficaces concernant l’hyperhydrose. On estime à environ 12 % le taux de personnes d’au moins 15 ans concernées par la transpiration excessive sur l’ensemble de la population.

A l’origine, la transpiration résulte d’un processus bénéfique pour le corps humain car elle va en éliminer les toxines et en réguler la température. Les glandes eccrines sont responsables de la production de transpiration. Elles dirigent la transpiration corporelle et modèrent l’activité thermique du corps. Le principe est de quadriller, avec de faibles quantités de toxine botulique, la zone où se produit la transpiration excessive. Au niveau des aisselles, on traite la zone pileuse. Au niveau des mains, la paume et les doigts. Au niveau des pieds, la plante et les orteils.

Est-ce que cela fait mal ?

Au niveau des aisselles, les injections de toxine botulique peuvent être un peu plus douloureuses. Pour y remédier, une crème anesthésiante peut être appliquée. Celle-ci va permettre de rendre l’intervention beaucoup moins douloureuse. En revanche, au niveau des mains et des pieds, une très courte neurolep-analgésie est nécessaire.

Les suites ?

Perceptibles en quelques jours, les résultats sont spectaculaires perdurent en moyenne de six mois à un an. Il suffit ensuite de recommencer le traitement lorsque le problème revient. La toxine botulique® représente donc un véritable soulagement pour les personnes souffrant de transpiration excessive. La toxine botulique® est la seule substance qui règle les problèmes de transpiration de manière durable.

Comment agit la toxine botulique ?

La toxine botulique* agit en détendant le muscle responsable de la contraction musculaire et donc de la ride quand on l’utilise en traitement contre les rides ; Avec sa précision d’action, votre médecin spécialiste à Paris vous injectera toxine botulique dans les muscles à décontracter mettant au repos uniquement les muscles choisis. C’est ainsi que votre médecin saura détendre les muscles avec un résultat naturel. Vos proches vous féliciteront quelques jours après pour votre « bonne mine » sans vraiment savoir ce que vous avez fait. La toxine botulique® agit de la même manière lorsqu’il s’agit de traiter l’hyper transpiration. Il va bloquer la production de sueur par les glandes eccrines. Celles-ci ne vont plus réguler la température du corps par la libération de la transpiration.

La toxine botulique est-il une technique sans danger ?

La toxine botulique* est un médicament qui a fait la preuve de son innocuité. Il a reçu une autorisation de mise sur le marché en 2003 pour son utilisation en esthétique (distribué sous le nom de Vistabel). Son utilisation pendant des années dans des indications purement médicales en sont la preuve (strabisme, spasme de la paupière, torticolis spasmodiques). Son utilisation en dermatologie a débuté dans les années 1990 pour la correction des rides d’expression. Aux Etats-Unis plus de 2,5 millions de toxine botulique sont injectés pour des indications esthétiques par an !

Que faut il faire / ne pas faire avant les injections de toxine botulique ?

Nous vous conseillons ne pas prendre d’aspirine avant l’injection afin de limiter l’apparition de bleu liée à la fluidité de votre sang et à l’injection.

Consulter les tarifs des injections de toxine botulique® (Vistabel ou autres dérivés).